FAQs

Affichage

Îcones de type personnalisé d’objet/Valeur autorisée

Question : Puis-je avoir mes propres images pour les types de document (icônes de valeur autorisée)?

Réponse :Absolument. Pour ajouter des images supplémentaires à votre système, ajoutez simplement un nouveau répertoire dans koha-tmpl/intranet-tmpl/prog/img/itemtypeimg/ et dans koha-tmpl/opac-tmpl/prog/itemtypeimg et mettez-y vos images. Celles-ci s’afficheront dans un nouvel onglet dès qu’elles seront dans le répertoire.

  • Note

    N’oubliez pas de mettre les images/icônes aux deux endroits (OPAC et intranet).

Personnaliser les images de Koha

Question : Peut-on personnaliser les images dans l’OPAC?

Réponse : Absolument. Koha propose une série d’images que vous pouvez modifier selon vos besoins. Vous pouvez trouver les images d’origine dans le répertoire misc/interface_customization/.

Affichage des champs dans l’OPAC

Question : Quelles zones MARC s’affichent dans les différents écrans de l’OPAC?

Réponse : Pour afficher certains champs à l’OPAC, la préférence système XSLT doit être paramétrée comme suit

La page des résultats OPAC affiche:

  • 245

  • 100, 110, 111

  • 700, 710, 711

  • 250

  • 260

  • 246

  • 856

La page de détails de l’OPAC affiche:

  • 245

  • 100, 110, 111

  • 700, 710, 711

  • 440, 490

  • 260

  • 250

  • 300

  • 020

  • 022

  • 246

  • 130, 240

  • 6xx

  • 856

  • 505

  • 773

  • 520

  • 866

  • 775

  • 780

  • 785

  • plus tous les champs 5xx dans l’onglet Notes en bas

Affichage du sous-titre dans les notices bibliographiques

Question : Comment puis-je afficher le sous-titre sur les pages de détails de mes notices bibliographiques ?

Réponse : L’affichage des sous-titres dépend de l’existence de la correspondance du mot-clé pour la zone MARC en question. L’ajout d’une correspondance pour les « sous-titres » -> « 245b » dans la grille des exemplaires permet d’afficher le sous-titre dans les pages de résultats et de détails, autant dans l’OPAC que dans l’interface professionnelle (bien que ce ne soit pas dans tous les cas que les sous-titres sont affichés, par ex. dans le Panier).

Afficher les codes à barres des exemplaires qu’ils ont empruntés

Question : Les adhérents peuvent-ils voir les codes à barres des exemplaires qu’ils ont empruntés ?

**Réponse*: Pas par défaut, mais après quelques modifications sur la fiche adhérent, vous pourrez afficher une colonne code à barres sur le résumé de prêt de l’adhérent dans l’OPAC. Vous pouvez configurer un attribut adhérent avec la valeur SHOW_BCODE et la valeur autorisée YES_NO pour que les codes à barres apparaissent.

image1112

Puis, sur le compte de l’adhérent définir la valeur pour SHOW_BCODE sur YES.

image1113

Cela ajoutera une colonne au tableau de résumé de l’OPAC qui affichera les code à barres des documents empruntés.

image1114

Si vous cliquez sur l’onglet “Retards”, cela affichera tous les documents en retard.

Circulation/Notifications

Date pour dépôt dans la boîte de retour

Question : Comment la date de dépôt dans la boîte de retour est-elle déterminée ? Est-ce la dernière date ouverte pour le site de prêt ? Est-ce la date d’aujourd’hui moins un jour ? Est-ce que la date de dépôt dans la boîte de retour peut être définie ?

Réponse : Si la bibliothèque est fermée pendant quatre jours pour cause de rénovations par exemple, il serait nécessaire de retrancher plus d’un jour à la date pour la boîte de retour. Vous n’aurez qu’une seule date pour le dépôt dans la boîte de retour et ce sera le dernier jour où la bibliothèque est ouverte (déterminée par le calendrier des vacances) car il n’y a pas vraiment de façon de savoir quel jour les livres sont déposés dans la boîte de retour durant ces quatre jours de fermeture. La seule façon de changer la date de retour effective du dépôt dans la boîte est de modifier le calendrier.

Réservations à traiter et file d’attente des réservations

Question : Quelle est la différence entre la File d’attente des réservations et les ref:Réservations à traiter <holds-to-pull-label>?

Réponse : Les réservations à traiter est une simple liste qui se remplit de toutes les réservations dont les exemplaires sont enfin disponibles. Elle devrait être utilisée seulement dans les installations Koha où il n’y a qu’une bibliothèque.

La file d’attente des réservations fait la même chose mais d’une manière plus « astucieuse ». Elle permet de diviser la liste par bibliothèque, consulter la matrice du coût de transport et se renouvelle régulièrement pour fournir différentes listes de réservations pour chaque bibliothèque.

Notifications de retard dupliquées

Question : Pourquoi les adhérents reçoivent-ils deux notifications de retard ?

Réponse : Cet outil prend en compte dans les règles de retard tous les sites, et envoit donc des notifications à tous les adhérents ayant des documents en retard. Par conséquent, si vous avez une règle par défaut et une règle par site, la notification sera reproduite deux fois. La solution pour cela est de ne pas mettre de « règle par défaut » par exemple.

Impression des notifications de retard

Question: Puis-je imprimer des notifications de retard pour les adhérents sans adresse courriel ?

Réponse: Oui. Le cron qui génère les avis de retard génère les notifications de retard en HTML pour pouvoir les imprimer. Un exemple serait :

overdue_notices.pl -t -html /tmp/noticedir -itemscontent issuedate,date_due,title,barcode,author

Dans cet exemple, nous voulons seulement utiliser certains champs d’exemplaires dans nos notifications, il faut donc spécifier les champs de itemscontent dans l’accès au cron, ce qui n’est pas obligatoire pour cette fonction.

Il faut spécifier dans la ligne de commande un répertoire accessible par le web où les notifications iront. Elles auront un nom de fichier comme notices-2009-11-24.html (ou holdnotices-2009-11-24.html). La notification de retard peut être formatée pour s’adapter à Z-mailer. Dans le fichier de notifications, le texte est espacé pour qu’il puisse s’imprimer correctement sur la feuille. Le script a un code qui entoure le fichier de notification pour dire au HTML de respecter le formatage et de faire un saut de page entre les notifications. Lorsqu’on imprime, il y a une notification par page. Il y a aussi une préférence système supplémentaire (PrintNoticesMaxLines) qui définit la longueur de la page car si _beaucoup_ de prêts sont autorisés, les notifications s’étaleront sur plusieurs pages. Cette préférence système tronque la longueur de la page de la notification à imprimer et envoit un avetissement à l’adhérent conseillant de vérifier la liste entière sur le compte OPAC.

On utilise le même ficher de notification pour l’impression et l’envoi par courriel des avis de retard. L’impression des notifications des réservations est différente. Il y a un fichier de notification séparé HOLD_PRINT et le système l’utilise seulement s’il n’y pas d’adresse e-mail. Ensuite, le cron job s’exécute de nuit pour les regrouper dans la file d’attente des messages et les mettre dans le fichier HTML dans le répertoire de notification, comme vu précédemment.

L’accès au cron est gather_print_notices.pl /tmp/noticedir

Impossible de renouveler les exemplaires

Question : Nous ne parvenons pas à renouveler certains exemplaires de nos adhérents. Un des exemplaires est réservé et ne peut pas être renouvelé, mais les deux autres exemplaires refusent de se renouveler alors qu’ils sont disponibles. Lorsque j’essaie d’outrepasser la limite de renouvellement, je reçois un message me disant « Échec du renouvellement ». Pouvez-vous m’expliquer ce qui se passe ?

Réponse : Vous devrez au moins définir une règle de circulation par défaut. Cette règle devra définir le type d’exemplaire par défaut, le code du site par défaut et la catégorie adhérent par défaut. Les adhérents qui ne respectent pas cette règle spécifique seront interdits d’avoir leurs emprunts renouvelés, puisqu’ils ne disposent pas du nombre minimum de renouvellement à utiliser.

Impossible de faire des réservations

Question : Pourquoi ne puis-je pas faire des réservations alors que toutes les préférences système sont activées ?

Réponse: Vous devrez probablement définir une règle de circulation par défaut. Cette règle s’appliquera à tous les types d’exemplaires, les sites, et toutes les catégories d’adhérents. Cela bloquera tous les cas ne correspondant pas à cette règle spécifique. Pendant l’enregistrement des prêts, si vous n’avez pas de règle de site par défaut, d’exemplaires par défaut, de catégorie d’adhérents par défaut, les adhérents seront alors interdits de réserver des documents.

Raccourcis clavier

Question : Dois-je utiliser ma souris pour accéder aux onglets de prêt, retour et catalogage situés en haut des pages de circulation ?

Réponse : Vous pouvez basculer d’onglet en onglet depuis la barre de recherche située en haut de l’écran en utilisant les raccourcis suivants (si l’onglet est disponible bien sûr) :

  • activer l’onglet de recherche dans le catalogue avec Alt+Q

  • activer l’onglet de prêt avec Alt+U

    • cela ne fonctionnera pas pour les utilisateurs de Mac

  • activer l’onglet de prêt avec Alt+R

    Note

    Les utilisateurs de Mac utilisent le bouton OPTION à la place du ALT

Notifications/Messages SMS

Question : Je voudrais que Koha envoit des notifications via SMS, comment dois-je faire ?

Réponse : Vous devez d’abord choisir un service SMS à utiliser. Voici une liste de services disponibles: http://search.cpan.org/search?query=sms%3A%3Asend&mode=all Tous les services SMS disponibles en bibliothèque ne disposent pas de contrôleurs Perl, vérifiez donc bien cette liste pour voir si le fournisseur que vous envisagez y est bien. Sinon, demandez à votre fournisseur s’il a un module Perl, si vous n’envisagez pas d’autre service. Voici quelques options basiques aux USA (qui ont des contrôleurs Perl) :

Question : Et l’Inde ?

Réponse : L’inde n’a pas encore beaucoup d’options. Ceci est partiellement due au Telecom regulatory authority (TRAI), qui stipule à propos des SMS transactionnels, tout en limitant le nombre de SMS qui peuvent être envoyés/reçus par usager, par jour. Les pilotes spécifiques pour l’Inde sont :

  • Unicel Technologies Pvt Ltd (unicel.in [http://unicel.in])

Catalogage

Champs d’autorité

Question :Pourquoi ne puis-je pas modifier les champs 1xx, 6xx, ou 7xx dans la notice du catalogue ?

Réponse : Ces champs sont des autorités contrôlées et vous avez probablement paramétré la préférence système BiblioAddsAuthorities sur « Ne pas créer ». Lorsqu’elle est définie sur « Ne pas créer », les champs seront verrouillés et il faudra rechercher une notice autorité déjà existante avec laquelle remplir le champ. Pour pouvoir saisir dans ces champs d’autorités, paramétrez la préférence système sur BiblioAddsAuthorities sur “Créer”.

Note

Les champs affectés par cette préférence système afficheront un petit cadenas

image1115

Liens Koha => MARC

Question : Quelle relation y a-t-il entre « Correspondances Koha => MARC » et « Grilles de catalogage MARC » ?

Réponse : Les correspondances peuvent être définies à travers « Grilles de catalogage MARC » OU « Correspondances Koha => MARC ». « Correspondances Koha => MARC » est juste un raccourci pour accélérer le lien. Si vous changez une correspondance dans un de ces modules, la correspondance changera dans l’autre aussi. (En d’autres termes, les deux modules « s’écrasent » l’un l’autre afin d’empêcher les conflits existants dans Koha).

Nombre d’exemplaires par notice bibliographique

Question : Y-a-t-il un nombre limite d’exemplaires que je puisse attacher à la notice bibliographique ?

Réponse: Il n’y a pas de nombre limite d’exemplaires que vous pouvez rattacher à la notice bibliographique, mais si vous en rattachez beaucoup, votre notice MARC excédera la taille limite du fichier standard ISO 2709 qui fera que la notice ne s’indexera pas. L’expérience montre qu’une notice « normale » peut supporter entre 600 et 1000 exemplaires.

Dépouillement

Question: J’utilise la fonctionnalité EasyAnalyticalRecords, mais mes liens dans l’OPAC et l’interface professionnelle pour « Voir les notices de dépouillement » ne fonctionnent pas.

Réponse : Si vous prévoyez d’utiliser EasyAnalyticalRecords, assurez-vous de paramétrer votre préférence système UseControlNumber sur “Ne pas utiliser”; cela empêchera les liens de se briser.

Acquisitions

Catégories de planification

Question : Qu’est-ce qu’une catégorie de planification ?

Réponse: Lorsque vous planifiez à l’avance la façon dont votre budget va être dépensé, vous planifiez également sur combien de temps il va être dépensé.

Donc si vous planifiez 1000€ en Janvier, 1000€ en Février, 3000€ en Mars etc… Vous pouvez faire à peu prés la même chose avec une liste de valeurs au lieu des mois.

Disons que vous avez une liste comme celle-ci:

  • < 1 month

  • < 6 months

  • < 1 year

  • < 3 years

  • < 10 years

  • > 10 years

The list is meant to represent when the books acquired where published. Then you plan for it, saying: we went to spend at list 40% of our budgets on books published less than a year ago, 10% on books more than 10 years old, etc.

Durant l’acquisition de nouveaux documents, vous devrez sélectionner une valeur de cette liste dans le menu déroulant, pour un document donné. Puis, une fois le document acquis, vous pourrez comparer à la fin de l’année les objectifs fixés avec ce qui a été réellement accompli.

Périodiques

Modèles avancés

Question : Qu’est-ce que le compteur interne dans l’interface des modèles avancés des périodiques ?

Réponse : Il sera plus intéressant de donner un exemple pour comprendre ceci :

Exemple pour un abonnement mensuel :

  • Première date de publication : Avril 2015

  • Numérotation : Num {X}, année {Y}

  • Premier numéro : Num 4, année 2015

Pour l’année Y : vous voulez changer l’année en Janvier 2016

Donc le modèle avancé pour Y sera :

  • Ajouter : 1

  • tous les : 12

  • Quand plus de 9999999

  • compteur interne : 3

  • Retarder à 0

  • Commence avec 2015

L’année changera après réception des 12 numéros à partir d’Avril 2015; c’est-à-dire en Avril 2016 si vous n’avez pas paramétré le compteur interne. Définir le compteur interne sur 3, dira à Koha : changer d’année après 12-3 = 9 numéros reçus.

Le compteur interne dit à Koha de prendre en compte les premiers numéros de l’année, même s’ils ne sont pas réceptionnés dans Koha. Si vous commencez avec le premier numéro de l’année, n’écrivez rien ou juste 0.

Rapports

Définir les codes stockés dans la base de données

Table des amendes

Question: What do the codes in the accounttype field in the accountlines table stand for?

Answer:

  • A = Coût d’inscription

  • C = Crédit

  • F = Amende pour retard

  • FOR = Dette remise

  • FU = Amende de retard, toujours en cours d’accroissement

  • L = Exemplaire perdu

  • LR = Exemplaire perdu remboursé ou rendu

  • M = Frais divers

  • N = Nouvelle carte

  • PAY = Paiement

  • W = Passé en pertes et profits

Table Statistiques

Question :Quels sont les codes possibles pour le champ type dans la table statistics?

Answer:

  • localuse

    • S’enregistre si un document qui avait été prêté à un usager de type statistique (type de catégorie = “X”) est retourné

  • issue

  • return

  • renew

  • writeoff

  • payment

  • CreditXXX

    • Le XXX contient différents types d’amendes, donc une requête pour tous les bloquer inclura une clause comme « type LIKE “Credit%” »

Table de réserves

Question : Quels sont les codes possibles pour le champ found dans les tables reserves et old_reserves ?

Answer:

  • NULL: l’adhérent a réservé le premier exemplaire disponible, et nous ne l’avons pas encore choisi

  • T = En transit: la réservation est liée à un exemplaire, mais est en transit vers le site de retrait

  • W = En attente: la réservation est liée à un exemplaire, qui est en attente de retrait sur le site de destination

  • F = Close: le document réservé a été remis au lecteur, la réservation est close

Table dictionnaire des rapports

Question : Quels sont les codes possibles pour le champ area dans la table reports_dictionary ?

Answer:

  • 1 = Circulation

  • 2 = Catalogue

  • 3 = Adhérents

  • 4 = Acquisitions

  • 5 = Comptes lecteurs

Table des messages

Question : Quels sont les codes possibles pour le champ message_type dans la table messages ?

Answer:

  • L = pour les Bibliothécaires

  • B = pour les adhérents

Table des périodiques

Question: What are the possible codes for the status field in the serial table?

Answer:

  • 1 = Attendu

  • 2 = Arrivé

  • 3 = En retard

  • 4 = Manquant

  • Non disponible

  • 6 = Supprimé

  • 7 = Réclamé

  • 8 = Arrêté

  • 41 = Manquant (non reçu)

  • 42 = Manquant (épuisé)

  • 43 = Manquant (endommagé)

  • 44 = Manquant (Perdu)

Table des adhérents

Question : Quels sont les codes possibles pour le champ privacy dans la table borrowers ?

Answer:

  • 0 = Toujours

  • 1 = Par défaut

  • 2 = Jamais

Préférences système des notifications

Question : Quels sont les codes possibles dans le champ message_attribute_id dans la table borrower_message_preferences ?

Answer:

  • 2 = préavis de rappel

  • 6 = prêt de l’exemplaire

  • 4 = Réservation mise de côté

  • 1 = exemplaire à retourner à la date prévue

  • 5 = retour de l’exemplaire

Paramètres d’exécution

Question : Y-a-t-il une façon de filtrer mes rapports personnalisés SQL avant qu’ils ne s’exécutent ?

Answer: If you feel that your report might be too resource intensive you might want to consider using runtime parameters to your query. Runtime parameters basically make a filter appear before the report is run to save your system resources.

C’est une syntaxe spécifique que Koha comprendra comme « demander pour les valeurs lorsque le rapport s’exécute ». La syntaxe est la suivante : <<Question à poser|authorized_value>>.

  • Les << et >> sont seulement des délimiteurs. Vous devez placer des << au début de votre paramètre et >> à la fin

  • La “Question to ask” sera affichée devant la chaîne de caractères à saisir.

  • L’authorized_value peut être omise si elle n’est pas applicable. Si elle contient une catégorie de valeur autorisée, ou branches, itemtype , categorycode, ou biblio_framework, une liste avec les valeurs autorisées de Koha sera affichée au lieu d’un champ libre. Notez que vous pouvez avoir plus d’un paramètre dans une requête SQL donnée. Notez aussi que ne rien saisir au moment de l’exécution fera que cela ne fonctionnera probablement pas comme vous le prévoyez. On le considérera en tant que « valeur vide » pas comme « ignorez ce paramètre ». Par exemple n’écrivant rien pour : « title=&<<Écrivez le titre>> montrera des résultats avec le titre= » (aucun titre). Si vous souhaitez avoir quelque chose de non obligatoire, employez « title like <<Écrivez le titre>> » et tapez un % au temps d’exécution plutôt que rien du tout

Exemples:

  • SELECT surname,firstname FROM borrowers WHERE branchcode=<<Enter patrons library|branches>> AND surname like <<Enter filter for patron surname (% if none)>>

  • SELECT * FROM items WHERE homebranch = <<Choisissez votre site|branches>> and barcode like <<Valeur partielle de code à barres>>

  • SELECT title , author FROM biblio WHERE frameworkcode=<<Choisissez la grille bibliographique|biblio_framework>>

    Note

    Pour créer un calendrier permettant de choisir une date lors de l’exécution d’un rapport, vous pouvez utiliser le mot-clé “date” comme suit: <<Choisissez une date|date>>

    image1116

    Note

    Vous devez mettre « % » dans la barre de texte pour “le laisser vide”. Autrement, il cherchera littéralement «  » (chaîne vide) comme valeur pour le champ.

    Important

    En plus d’employer n’importe quel code de valeur autorisée pour produire un menu déroulant, vous pouvez employer les valeurs suivantes: Codes de grille de catalogage (biblio_framework), Sites (branches), Types de documents (itemtypes) et Catégories d’adhérents (categorycode). Par exemple une liste déroulante des sites sera générée comme ceci <<Site|branches>>

    image1117

Résultats limités

Question : Lorsque je télécharge mon rapport, c’est limité à 10 000 résultats, comment puis-je obtenir tous les résultats ?

Answer: There is a limit of 10,000 records put on SQL statements entered in Koha. To get around this you want to add “LIMIT 100000” to the end of your SQL statement (or any other number above 10,000.

Recherche

Recherche avec caractères de substitution (jokers)

Question : Quelle est la différence entre une recherche de mot-clé utilisant « * » (astérisque) et une recherche de mot-clé utilisant le « % » (pourcentage)? Les deux fonctionnent dans le catalogue mais donnent des définitions différentes. Pourquoi ?

Réponse : Un joker est un caractère de substitution (*,?,%,.) qui est utilisé pour remplacer un ou plusieurs caractères dans un mot. Les deux jokers utilisés dans les recherches Koha sont l’astérisque « * ») et le signe de pourcentage (« % »). Cependant, ces deux jokers agissent différemment lorsqu’ils sont utilisés pour la recherche.

Le « * » va lancer une recherche plus exacte des premiers caractères devant le « * ». L’astérisque autorisera un nombre infini de caractères dans la recherche tant que les premiers caractères désignés par votre recherche restent les mêmes. Par exemple, si on recherche des auteurs en utilisant le terme Smi*, une liste incluant Smith, Smithers, Smithfield, Smiley, etc. s’affichera, selon bien sûr les auteurs présents dans votre base de données.

Le “%” traitera les mots que vous avez saisi avec le terme « est comme ». Donc une recherche pour Smi% recherchera des mots comme Smi. Une liste de résultats variés s’affichera. Par exemple, une recherche avec Smi% affichera une liste contenant Smothers, Smith, Smelley, Smithfield etc… selon ce que vous avez dans la base de données.

En résumé : « * » est plus précis tandis que « % » recherche des termes similaires.

Recherche de titres

Question : Pourquoi ma recherche de titres Zebra pour « Help » n’affiche pas « The help » dans les premières pages de résultats ?

Réponse : Lorsque vous faites une recherche par titre, vous voulez en fait rechercher le titre en entier (par exemple, « The help » plutôt que « help »); cela s’affichera dans la partie supérieure de la page. Si vous recherchez juste « help », cela affectera la pertinence des résultats que vous verrez.

En ce qui concerne la pertinence des résultats dans Zebra, voici ce qui se passe. D’abord, la recherche est lancée. Si vous recherchez le titre « help », tous les titres contenant « help » s’afficheront. Puis, à partir de ces notices, sa pertinence s’appliquera séparément sur la notice toute *entière*. Plus les mots apparaîtront, plus ils seront pertinents. Quelques étiquettes MARC valent plus de points que d’autres. Alors, un livre d’auto-assistance avec des notes en 505 où « help » apparaît *beaucoup* s’affichera dans la partie supérieure indépendamment du mot-clé ou du titre.

Cependant, lorsque vous ajoutez un *second mot*, cela aide à une meilleure compréhension puisqu’il soupèse la pertinence des deux mots et de l’expression. Selon la manière dont la pertinence opère, si vous recherchez « the help », ou « the help I need », ce sera plus pertinent que « the way to help », car ils s’affichent ensemble dans l’ordre. De même, « help the girl » sera moins pertinent car c’est en désordre et « help for the homeless » sera encore mois pertinent, comme c’est aussi en désordre et séparé.

La morale de l’histoire est que les recherches de mot simple, en particulier des mots basiques soulèveront toujours un peu de conflit. Il ne peut pas bien évaluer la pertinence car vous ne lui avez pas donné de données suffisantes.

Reset the Zebra index

Exécutez les commandes suivantes pour réinitialiser les index bibliographiques et les autorités de Zebra.

$ zebraidx -c /etc/koha/zebradb/zebra-authorities-dom.cfg -g iso2709 -d authorities init
$ zebraidx -c /etc/koha/zebradb/zebra-biblios.cfg -g iso2709 -d biblios init

Si vous exécutez un package d’installation, vous devrez alors exécuter les commandes suivantes pour réinitialiser les index bibliographiques et les autorités de Zebra:

$ sudo zebraidx -c /etc/koha/sites/YOURLIBRARY/zebra-authorities-dom.cfg  -g iso2709 -d authorities init
$ sudo zebraidx -c /etc/koha/sites/YOURLIBRARY/zebra-biblios.cfg  -g iso2709 -d biblios init

Remplacer YOURLIBRARY avec le nom de votre installation Koha.

Contenu enrichi

Contenu FRBRisant

Question :Nous avons installé Koha dans notre bibliothèque publique et nous avons essayé d’activer toutes les fonctionnalités de Koha comme l’outil frbrisant, mais nous n’obtenons pas le même résultat qu’à la bibliothèque publique Nelsonville.

Réponse :Il n’est pas facile en effet de faire fonctionner correctement cette fonctionnalité. Il regarde d’abord le service XISBN. Il cherche ensuite cet ISBN dans votre base de données. L’XISBN ainsi que l’ISBN interne (dans la table biblio) doivent être normalisés. Par conséquent, vous pouvez utiliser le script misc/batchupdateISBNs.pl (il supprime tous les - dans vos ISBNs locaux)

Amazon

Tous les contenus d’Amazon

Question : J’ai activé toutes les préférences système Amazon et j’ai saisi les deux clés, mais aucun contenu n’apparaît dans mon système. Que se passe-t-il ?

Réponse : L’API d’Amazon vérifie l’heure de votre serveur sur toutes les requêtes, et si l’heure de votre serveur n’est pas correctement définie, les requêtes seront refusées. Pour résoudre ce problème, assurez-vous que l’heure de votre système soit correctement réglée. Une fois ce changement fait, le contenu d’Amazon devrait apparaître immédiatement.

Dans Debian, la commande est date -s « 2010-06-30 17:21 » (la date et l’heure exactes de votre fuseau horaire).

Administration du système

Les erreurs dans le cron de Zebra

Question : J’ai remarqué quelques erreurs dans le fichier koha-zebradaemon-output.log. Lorsque de nouvelles notices sont ajoutées, cela prend un peu plus de temps que ça ne devrait pour les indexer. L’exécution de la reconstruction de Zebra est souvent plus rapide. Zebra finit par indexer et faire la recherche, mais je me sens concernée par ces erreurs. Des idées ?

Réponse: Rebuild_zebra.pl -r supprime tous les fichiers dans les répertoires db Zebra (tels que reci-0.mf) et les recrée ensuite. Ainsi, il n’y aura plus d’autorisations et les fichiers appartiendront à l’utilisateur qui aura exécuté rebuild_zebra.pl. Si on reconstruit les index de Zebra en tant qu’utilisateur root, les démons, qui s’exécutent normalement sous l’utilisateur de Koha, ne pourront pas mettre à jour les index. Par conséquent, il est important que les reconstructions de Zebra soient mises dans le fichier cronjob de l’utilisateur Koha, et non à la racine. Il est important également que les autres utilisateurs, comme root, ne recommencent pas à exécuter manuellement la recontruction.

Si on désire qu’un autre utilisateur exécute rebuild_zebra.pl, il doit avoir l’autorisation d’exécuter « sudo -u Koha …/rebuild_zebra.pl » (si vous voulez faire cela, vous devrez aussi modifier le fichier sudoers pour passer la variable PERL5LIB avec l’option env_keep, comme par défaut sudo dépouillera toutes les variables d’environnement). Ou, comme l’utilisateur root, on peut utiliser un simple “su koha” et ensuite la commande rebuild_zebra.pl.

J’ai aussi essayé de mettre le bit sticky à rebuild_zebra.pl, mais pour diverses raisons, ça n’a pas marché en raison d’un certain problème avec la variable PERL5LIB que je n’ai pas été en mesure de comprendre. Cela me semble la chose la plus facile à faire, si quelqu’un a une idée sur comment le faire fonctionner. S’il fonctionnait par défaut, je pense qu’il aiderait les gens à éviter beaucoup de problèmes qui surgissent avec Zebra.

Rendre la cible Z39.50 publique

Question: J’aimerais savoir quelles sont les étapes exactes pour configurer Zebra afin d’exposer ma base de données Koha 3 comme un service publique Z39.50 ?

Réponse : Modifiez le fichier KOHA_CONF que Koha utilise. Eliminez les commentaires de la ligne du publicserver comme :

<!– <listen id= »publicserver » >tcp:@:9999</listen> –>

pour être:

<listen id= »publicserver » >tcp:@:9999</listen>

Puis, réinitialisez zebasrv et connectez-vous sur le port spécifique (9999).

Valeurs autorisées de localisation

Question : Lorsque je modifie un exemplaire, la nouvelle localisation que j’ai créée ne s’affiche pas par défaut dans les exemplaires.

Réponse : C’est parce que vous avez créé la nouvelle localisation avec une valeur de code 0 (zéro). Juste pour information, le système interprète les valeurs autorisées de 0 comme étant équivalentes à une valeur nulle; donc lorsque vous modifiez une notice en catalogage où la valeur autorisée dans le champ est assignée au code 0, la valeur s’affiche comme nulle dans l’éditeur d’exemplaires (ou l’éditeur MARC) au lieu de la valeur qu’elle est censée avoir.

Pourquoi ai-je besoin de valeurs autorisées ?

Question: Why would I want to define authorized values for MARC tags?

Answer: Authorized Values create a “controlled vocabulary” for your staff. As an example, let us assume that your Koha installation is used by several libraries, and you use MARC 21. You might want to restrict the 850a MARC subfield to the institution codes for just those libraries. In that case, you could define an authorized values category (perhaps called « INST ») and enter the institution codes as the authorized values for that category.

Note

Koha définit automatiquement des catégories de valeurs autorisées pour vos types d’exemplaires et les codes de sites, et vous pouvez lier ces valeurs autorisées aux sous-champs MARC lorsque vous établissez la structure des champs MARC.

Comment puis-je nettoyer la table des sessions ?

Question : Y-a-t-il une tâche périodique à exécuter pour retirer les anciennes sessions de la table ? Nous ne voulons pas faire chaque nuit inutilement la copie de sauvegarde des données de toutes les sessions.

Réponse : Vous pouvez exécuter le cron job de nettoyage de la base de données.

Or just before doing a backup command (mysqldump), you can truncate session table:

mysql -u<kohauser -p<password <koha-db-name -e 'TRUNCATE TABLE sessions'

Matériel informatique

Scanners de codes à barres

Question: Quels scanners de code à barres Koha peut-il utiliser ?

Réponse : La règle générale est : fonctionne-t-il comme un clavier ? Si oui, cela fonctionnera (c’est-à-dire que si vous prenez le scanner, scannez le code à barres et qu’il apparaît dans un éditeur de texte, cela va fonctionner).

Les points importants à vérifier sont qu’il se connecte bien à votre PC (ce peut-être USB ou « connecteur de clavier », ce qui signifie qu’il se connecte en ligne avec le clavier, ce qui est utile avec les anciens ordinateurs), et il scanne le type de code à barres que vous utilisez.

Pourquoi ne pas tester quelques codes à barres “utilisés” si vous en avez, pour voir si le scanner peut lire avec succès ceux qui sont rayés ou légèrement froissés. La plupart des scanners peuvent lire plusieurs types de codes à barres, la spécification listerait tous ceux qui peuvent être lus. Vous aurez besoin de régler quelques paramètres, tels que les préfixes et suffixes de caractères, ou si vous souhaitez envoyer un caractère “entrée” ou pas.

Une chose de plus à savoir: quelques scanners peut être “toujours activés” et viennent avec un support; d’autres ont des petites gâchettes sous la poignée, des boutons sur le dessus, d’autres encore se tiennent comme des stylos. Pensez bien au personnel qui travaillera avec le matériel avant de choisir. Un bouton à la mauvaise place n’est vraiment pas pratique à utiliser.

Imprimantes

Imprimantes utilisées par les bibliothèques Koha

  • POS-X imprimante de reçus

  • Imprimante Star Micronics (modèle exacte inconnu) avec un contrôleur de texte générique/sans format.

  • Star SP2000 (Nelsonville)

  • Star TSP-100 futurePRINT (Geauga)

    • « J’ai vu qu’il y avait eu beaucoup de questions au sujet des imprimantes de reçus donc je voulais transmettre mon expérience. Nous avons testé la Star TSP-100 futurePRINT. J’ai trouvé que cette imprimante était vraiment facile à configurer pour Koha. J’ai même pu personnaliser le travail d’impression en ajoutant le logo de notre système (a .gif) en haut de chaque reçu. Aussi, avec un bitmap créé dans Paint, il est possible d’ajouter un message en bas de chaque reçu avec les informations de contact, les heures et le site web de la bibliothèque pour laquelle le matériel a été prêté ».

  • Epson TM 88 IIIP imprimantes de reçus thermique

  • Epson TM-T88IV

  • 1x1 étiquettes utilisant une imprimante Dymolabelwriter

Support braille

Question : Existe-t-il une imprimante braille ou une imprimante qui a intégré le convertisseur de braille, et qui est accessible avec l’environnement UNIX ?

Réponse : Vous pouvez regarder BRLTTY (http://www.emptech.info/product_details.php?ID=1232).